Accueil > Actualité/Groupes/Ateliers > Juin 2021 - Evènements et pratiques

Juin 2021 - Evènements et pratiques


" Ce n’est pas tout de vivre ; encore faut-il la liberté, un rayon de soleil et une petite fleur"  Hans Christian Andersen.

Liberté rime également avec légèreté, mais depuis mars 2020, anxiété, peur et tristesse se sont installées. Entendre sans arrêt de faire attention aux contaminations, garder ses distances, porter le masque, se laver les mains peut faire naître ou développer : peur, crises d’angoisse, phobies, TOC ou obsessions. Depuis peu, dixit les médias : "la France respire, retrouve le sourire" mais c’est loin d’être le cas pour tout le monde. Il ne faut pas hésiter à en parler, se faire aider, avant que les symptômes ne s’amplifient....

Même si pour certains, le fait de faire attention permet de les rassurer et se sentir mieux. Il faut avoir conscience que cela peut être comme une bombe à retardement et se déclencher en reprenant une vie normale, hors pandémie ! Des TOC « Trouble Obsessionnel Compulsif » peuvent apparaître ou être renforcés, avec un besoin de tout contrôler pour gérer l’anxiété ou pour arrêter d’avoir des pensées négatives. Tout en sachant faire la différence avec les POC « Personne Obsessionnelle Compulsive » qui sont à la recherche de l’excellence et la perfection. Sans pouvoir fixer des limites réalistes et sensées à leur travail, projets, envies, de peur de se sentir mal ou que le résultat obtenu ne soit pas parfait. Ce qui est également anxiogène pour la personne qui vit cela au quotidien ainsi que pour son environnement. Grâce aux pratiques cognitives et comportementales, les problèmes vécus peuvent être solutionnés en quelques étapes facilement intégrables avec l’hypnose, la sophrologie ou des activités pratiquées en pleine conscience. Si vous souhaitez en savoir plus, le magazine  « Cerveau & Psycho » n°133 de juin consacre un dossier à ces comportements.

DEUX PRATIQUES POUR SE FAIRE DU BIEN …...

Lâcher prise corporel ou détente expresse :

Pratique à expérimenter, assis(e) dans un endroit tranquille afin de l’intégrer pour la pratiquer ensuite dans toutes situations d’attente ou autres. Grâce à une pratique quotidienne, ses effets retentiront bénéfiquement dans votre vie.

Je ferme ou non les yeux. Je prends conscience des contacts, des appuis de mon corps. Je souffle l’air lentement, j’inspire lentement en dirigeant l’air vers le ventre puis le thorax. Je souffle à nouveau lentement en imaginant que les sensations négatives sont évacuées vers le sol….J’accueille les sensations, telles qu’elles sont, agréables, non agréables, peut être aucune sensation…. Je prends conscience de l’ensemble de mon corps de la tête jusqu’aux pieds et repère les différents endroits tendus de mon corps : je relâche mes mâchoires en les bougeant quelques secondes…. Mes épaules, je peux les bouger quelques instants et les laisser se déposer vers le bas, dans une agréable lourdeur….

Conscience de chacun de mes doigts que je relâche, en les bougeant plus ou moins, main droite, puis main gauche. ….. Conscience du poids de mon corps, du poids de mes muscles fessiers déposés sur le siège et termine par le contact de la plante des pieds sur le sol, je peux bouger chacun des orteils….. Avant d’ouvrir les yeux, je me revois assis(e) ou debout dans mon environnement.

J’accueille toutes les sensations que cette détente crée en moi…… Puis je bouge progressivement mon corps, j’ouvre les yeux, Je m’étire, je bouge et je reprends mes activités.

 

J’apprends à lâcher mes peurs, ruminations, pensées obsessionnelles*…..

P lus nous avons envie d’arrêter de penser et plus les pensées reviennent en boomerang, comme un hamster tournant sans cesse dans sa roue. Il faut au contraire oser aller chercher ces pensées, peurs, obsessions, les connecter en les visualisant puis les remplacer par une image agréable, comme le mouvement des vagues, les nuages qui passent dans le ciel et laissent le soleil briller, une fleur qui s’ouvre, une plume ou une feuille qui tournoie en tombant sur le sol ou toute image fixe ou en mouvement qui apporte des ressentis agréables…

Dans un moment de calme, je me connecte à mon image ou situation agréable en la détaillant le plus possible…..puis je me reconnecte consciemment à ma peur, ma pensée obsessionnelle, ma rumination, je l’évoque le plus précisément possible, dans ses détails (images, sons, ressentis…..)

Puis, je stoppe ce moment en écrivant avec un stylo imaginaire le mot STOP ou en le prononçant mentalement….

Puis à nouveau, je visualise mon image, ma situation agréable,…..

Et je recommence cette ronde encore une ou deux fois. Je pratique cet exercice, le plus régulièrement possible. 

Pour obtenir des changements, je consacre du temps à cette pratique, a minima deux fois par jour, pendant trois semaines…..

* Si vos peurs ou obsessions sont trop pénibles, il faut se faire accompagner par un thérapeute qui maîtrise cette technique et ses conséquences.

 

LES EVENEMENTS DE JUIN

Marche sophro-méditative à Chevré 

 samedi 26 juin de 14h à 16h

 

Les ateliers de juin

J’arrête de crier sur mes enfants / J’apprends à gérer mon stress, je lâche prise / Je trouve ou retrouve un sommeil réparateur

 

 

LES GROUPES

Les séances de groupe à Rennes, vont reprendre en présentiel.

Pour Liffré, les séances de sophrologie en visio se terminent fin juin par une séance en présentiel, en extérieur.

 

J ’inspire,

je suis soleil, je sens la chaleur agréable se diffuser..

J’expire,

mes pensées sont joyeuses, j’installe la joie dans mon corps et mon coeur.

 

 

 

 

 

Retour Actualité/Groupes/Ateliers

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies